savio@savioclima.it

+39 11.959.16.01

Dispositifs destinés à être utilisés dans des atmosphères explosives.

La directive ATEX comprend deux directives de l’UE décrivant quels équipements (2014/34/UE) et environnement de travail (99/92/CE) sont autorisés dans un environnement à atmosphère explosive.

La directive 2014/34/UE est orientée vers le fabricant; elle concerne spécifiquement la directive machines et comprend certaines exigences spécifiques visant à éviter les risques d’atmosphères potentiellement explosives (alors que la directive machines ne contient que des exigences générales concernant les sécurités de protection contre les explosions).

La directive 2014/34/UE établit les exigences de base en matière de sécurité et de santé relatives aux dispositifs non électriques destinés à être utilisés dans une atmosphère potentiellement explosive et aux équipements destinés à être utilisés dans des environnements potentiellement explosifs en raison de la présence de poussière, ainsi que des systèmes de protection et dispositifs destinés à travailler dans une atmosphère explosive, utiles ou indispensables au fonctionnement en toute sécurité de l’équipement.

La directive définit les obligations du fabricant qui met des produits sur le marché et / ou les met en service. Il incombe au fabricant de vérifier si son propre produit est conforme aux exigences de la directive 2014/34/UE .

Afin de vérifier si un produit est apte à fonctionner dans des environnements potentiellement explosifs, le fabricant doit effectuer l’analyse dite ATEX.

Il doit considérer une série de sources d’inflammation possibles dans l’environnement où ses propres produits sont placés et présenter les dispositifs de sorte qu’ils ne puissent constituer une source d’inflammation.Par conséquent, le fabricant doit prendre en compte:

-L’atmosphère où le produit est placé; de plus, selon les zones, les dispositifs doivent être correctement protégés par des systèmes de protection appropriés.
– Sources d’inflammation potentielles telles que étincelles, température de la pièce, etc.
– Sources d’inflammation électrostatiques.
– Stockage de matières légères telles que la sciure d’aluminium, etc.

Comments are closed.